méningocèle

           

 Saillie des méninges, recouverte par la peau, à travers le crâne ou le rachis, due à une malformation congénitale de la colonne vertébrale.

Le méningocèle est l'une des formes du spina-bifida, dont il représente 10 % des cas. Il est lié à un trouble embryologique survenant au cours des quatre premières semaines de grossesse et consistant en une fermeture anormale ou incomplète du tube neural (futur système nerveux central).

Un méningocèle, parfois découvert à la naissance, peut également être constaté lors d'une échographie au cours de la grossesse. Il se traduit par une tuméfaction molle, indolore, de taille variable, contenant du liquide céphalorachidien. Le siège le plus fréquent est le bas du dos. Le méningocèle n'est associé à aucun déficit neurologique.

Le scanner permet l'analyse et la mesure de la masse et met généralement en évidence une absence de soudure des arcs vertébraux ou de l'os occipital. Le traitement est chirurgical (ablation de la hernie méningée) et doit être réalisé précocement pour éviter tout risque de myélocèle (saillie à l'extérieur de la moelle épinière, responsable de graves handicaps séquellaires).


En savoir plus sur http://www.larousse.fr/encyclopedie/medical/m%C3%A9ningoc%C3%A8le/14500#zLiBQivhmptQ2MdO.99